Cycle de séances sur les Systèmes Évolutifs à Mémoire

Séances spéciales de la saison 2011-2012 du séminaire MaMuX

Avec la participation d'Andrée C. Ehresmann, Professeur Emérite de l'Université de Picardie.

Les vendredi 7 octobre 2011, 2 décembre 2011, et 9 mars 2012.

Ces trois séance dédiées aux systèmes évolutifs à mémoire (SEM), développés par A. C. Ehresmann et J. P. Vanbremeersch seront l'occasion d'introduire en détail ce modèle, et de l'illustrer, aussi bien avec les motivations originales que sont la cognition et les sciences sociales qu'avec la musique.

Modélisation de la hiérarchie et de l'émergence

Vendredi 7 octobre 2011, 14h30-18h

Programme
  • 14h30-14h45 Présentation de la saison 2011-2012 et introduction de la séance (Jean Bresson, John Mandereau)
  • 14h45-15h45 Half a Quantum Jump? – Ron Cottam (Vrije Universiteit Brussel)
  • 16h-17h30 Systèmes évolutifs hiérarchiques – Andrée C. Ehresmann (Université de Picardie) et John Mandereau (Università di Pisa/IRCAM)
  • 17h30-18h Discussion finale

Programme au format PDF

Half a Quantum Jump?

Ron Cottam

The ‘second half’ of a quantum energy jump provides a useful analogy for emergence in complex systems in place of ideas of ‘self-organization’. I will look at the essence of multiscalar natural systems and how information depends on system scale. Natural systems are by their very nature to some extent unified, and I will indicate how this unification manifests itself as hyperscale. In a correlated multiscalar hierarchy not only the scalar levels but also the interscalar regions are correlated, leading to a system description in terms of two distinct rationalities. This is mirrored by the way we perceive outside entities, including musical form.

Systèmes évolutifs hiérarchiques

Andrée C. Ehresmann et John Mandereau

La hiérarchie et l'émergence peuvent être modélisés par une théorie des catégories "dynamique", c'est-à-dire incorporant le temps ; cette approche consiste à étudier des systèmes composés d'objets et de liens (ou interactions) entre ces objets, dont les objets et les liens changent au cours du temps et qui présentent des propriétés hiérarchiques. On abordera les problèmes du liage d'un pattern et de la réductibilité, l'ordre de complexité dans une catégorie hiérarchique, la complexification d'une esquisse – qui permet de réaliser des opération d'absorption, de suppression, de liage et de classification – ainsi que le cas où on pondère les liens par des délais de propagation et des poids. Les outils et problèmes introduits seront motivés par des idées et exemples en cognition et en représentations musicales.

Diapositives de l'exposé

Auto-organisation, apprentissage

Vendredi 2 décembre 2011, 14h30-17h

Andrée Ehresmann (Université de Picardie) et John Mandereau (IRCAM)

Cette séance fait suite à la séance du 7 octobre ; on y introduira les systèmes évolutifs à mémoire (SEM), qui aux systèmes évolutifs hiérarchiques ajoutent des fonctionnalités d'auto-organisation avec des agents appelés co-régulateurs, qui ont une fonction de dynamique locale, et un mécanisme de dynamique globale. À l'aide d'exemples, on montrera les capacités d'anticipation, d'apprentissage et de robustesse des SEM, avec des idées d'applications et de modélisation en interprétation, improvisation et analyse musicales, et des analogies avec la concurrence en informatique.

Diapositives de l'exposé

Modélisation de la cognition et de l'organisation de mesures physiques

Vendredi 9 mars 2012, 14h30-18h30

Programme
  • 14h30-14h40 Introduction de la séance
  • 14h40-17h00 MENS : des neurones aux processus mentaux supérieurs : conscience, anticipation, créativité – Andrée Ehresmann (Université de Picardie, Amiens) et John Mandereau (Université de Pise)
  • 17h15-18h30 Utilisation des topos pour décrire les observations interférométriques en synthèse d'ouverture – François Viallefond (LERMA/UMR 8112 Observatoire de Paris)

Programme au format PDF

MENS : des neurones aux processus mentaux supérieurs : conscience, anticipation, créativité

Andrée Ehresmann et John Mandereau

Cet exposé est la suite de deux exposés précédents sur les Systèmes Évolutifs à Mémoire, ici appliqués au modèle MENS pour un système neuro-cognitif. Dans MENS, les objets mentaux sont modélisés par des "cat-neurones" obtenus comme (co)limites d’hyper-assemblées de neurones polychrones, via des complexifications mixtes du système neuronal Neur. La principale question abordée est : comment des processus mentaux d’ordre supérieur émergent-ils du fonctionnement du cerveau ? On montrera qu'un rôle essentiel est joué par le "Noyau Archétypal", une sorte de modèle interne qui permet le développement de processus de "rétrospection" et de "prospection" ; on montre comment ceux-ci sont à la base de la conscience et de la créativité. La théorie est comparée à d'autres auteurs, et illustrée par des exemples, en particulier en musique, concernant la perception, la mémorisation et les processus créatifs.

Diapositives de l'exposé

Utilisation des topos pour décrire les observations interférométriques en synthèse d'ouverture

François Viallefond

Les radio-télescopes de nouvelle génération vont permettre d'explorer en même temps de grands champs de vues et de larges bandes dans le domaine spectral. L'exposé présentera un travail de recherche sur comment pourraient être structurées les données produites par ces télescopes en essayant de préserver un modèle de données aussi simple que possible. L'approche étant générique, elle doit ếtre applicable dans de nombreux domaines.

[Voir la vidéo]

[Fermer]

[Fermer]

You need to install a Flash Player to watch this video!



Ressources sur les Systèmes Évolutifs à Mémoire

 


mamux/saisons/saison11-2011-2012/sem.txt · Dernière modification: 2013/02/18 13:25 par Dokuwiki Admin